CIMG6114Un mois sans nouvelles ! J'ai honte. J'ai eu un peu de travail certes, mais surtout je sors tout juste d'une période où franchement, je n'avais pas très envie de pâtisser, et où le peu que j'ai fait s'est limité soit à des recettes de bases (quelques soupes, beaucoup de gâteaux au yaourt !), soit à des essais pour mes pâtisseries de Noël. Quelques recettes de biscuits quand même, mais j'ai oublié de prendre des photos, donc il va falloir que je recommence...

Pour Noël, je me charge tous les ans de préparer la bûche du réveillon, qui est à chaque fois une nouvelle recette et toujours une invention de ma part. Normalement, je commence à y penser vers octobre, et je fais mes essais en novembre. Cette année, je suis très en retard, et en plus nous fêtons Noël en ordre dispersé ce qui fait que j'ai trois gâteaux à faire : la bûche du réveillon, le gâteau du déjeuner du jour de Noël et quelque chose pour accompagner le thé... Je commence à avoir les idées claires, mais il y a encore du travail, et de toute façon vous ne verrez rien avant le 26 décembre !

Pour vous faire patienter, je vous propose une imitation de pain d'épice, en beaucoup plus moelleux, que je viens de mettre au point après une trouvaille dûe au hasard. Je vous l'ai dit, ces derniers temps, je me suis fait beaucoup de gâteaux au yaourt (nature, au chocolat, aux pommes, en utilisant autre chose que du yaourt...). C'est simple et rapide à faire, et il reste moelleux plusieurs jours sans problème, ce qui me va bien que je suis tout seul pour le manger. Et la semaine dernière, comme j'en faisais un pour des amis japonais, je me suis dit "essayons au miel, ça rappelera un peu la kasutera" (une pâtisserie japonaise au miel et d'origine portugaise). Et en le goûtant, j'ai trouvé que ça rappelait quand même beaucoup le pain d'épices. J'ai donc creusé cette piste, ce qui donne la recette suivante.

CIMG6115Pour un gâteau de 350g environ :

1 petit suisse dont on garde le pot
1 pot de sucre en poudre
2 pots de farine
1 pot de fécule de maïs (Maïzena)
1 demi-sachet de levure chimique
2 pots de miel
2 oeufs
1 demi-pot d'huile (tournesol ou autre huile "neutre")
des épices moulues dosées selon le goût : canelle, muscade, girofle, gingembre...

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un cul de poule, mélanger au fouet tous les ingrédients sans trop se poser de questions jusqu'à avoir une pâte lisse et sans grumeaux.
Verser dans un moule à cake chemisé de papier cuisson.

Cuire 35 min à mi-hauteur.
On vérifie la cuisson en plantant une lame de couteau, qui doit ressortir sèche.

Mettre à refroidir sur une grille.

Je suis sûr qu'il est encore plus parfumé si on l'emballe de film plastique et qu'on le laisse reposer 2 ou 3 jours, mais je ne peux jamais attendre aussi longtemps...

CIMG6112

Le goût est très proche de celui d'un pain d'épice, par contre la texture est celle d'un gâteau au yaourt :  léger et très moelleux. On déguste avec un thé corsé (ceylan, pu-er), voire un chai (thé au lait et aux épices). On peut aussi accompagner d'un vin de jerez, de banyuls ou d'un autre vin doux naturel.

Comme tous les gâteaux au yaourt, il reste moelleux pendant plusieurs jours sans problème.